Question : pendant la crise postélectorale,une cellule d'éradication de la peste a été mise en place par le camp Gbagbo alors au pouvoir.Selon le document en notre possession,cette cellule devait éliminer tous les partisans d'Alassane Ouattara considérés comme la peste.

Réponse: Je n'étais pas au courant.Je ne connais pas l'existence d'un tel document.Je n'ai pas connaissance d'une cellule d'aradication de la peste.

Question:le document a pourtant été retrouvé chez l'accusée et présenté à la première audience.Le document a été retrouvé chez elle.Comment peut-elle affirmer qu'elle ne connait pas l'existence d'un tel document ? 

Réponse:Je ne connais pas ce document.Qu'est-ce qui prouve que ce document a été retrouvé ? Est- ce que ce n'est pas vous-mêmes qui l'aviez fabriqué pour m'accuser ? C'est pour cela que j'ai dit en matière de perquisition,les lois n'ont pas été respectées.La côte d'ivoire a des lois qu'il faut respecter.Je répète,je ne connais pas ce document.  

Question: l'accusée n'a-t-elle pas accusé la France d'avoir pris une position partiale pendant la crise ?

Réponse: La France a été complice de M.Ouattara.Je le redis,la France a été complice de M.Ouattara.

Question :Elle avait aussi accusé la France de soutenir les rebelles en 2002...

Réponse :La France été complice des agresseurs de la côte d'ivoire.on est nombreux en côte d'ivoire à dire que la France a soutenu la rébellion et M.Ouattara.

Question:le 11 janvier 2011,vous avez reçu le ministre de la défense,le ministre de la sécurité et le conseiller spécial du président de la république à la même heure,le même jour.A quel titre les avez-vous reçus ?

Réponse:Les personnalités citées viennent à la maison.Et comme il n'y a pas de document pour lire le contenu de la reunion,je ne sais pas si c'est le 11 janvier 2011.e ne fais pas de réunion avec les gens de l'armée.

Question:Le 11 janvier 2011,Alain Dogou,Kadet Bertin,Emile Guiriéoulou et Affi N'Guessan étaient à votre résidence à 22h 57.

Réponse:Je dis les gens peuvent venir à la résidence,ils ne sont pas venus me voir.Quand ils viennent saluer le président de la République,ils passent me saluer.

Question:Un autre document émanant de Nambo Roger parle de plan de sortie de crise.Ce document parle d'envoi de forces étrangères notamment du Rwanda,du Congo pour nettoyer la rébellion.Vous n'êtes pas le ministre de la défense,le ministre de la sécurité,le chef d'état major encore moins chef d'une unité de l'armée.Dans quel coup ce courrier vous est-il adressé ?

Réponse: Je n'ai pas vu ce document M.le Président.

Question: En janvier 2011,des partisans du RDR ont été assassinés au siège de leur parti à yopougon dans les actions des escadrons de la mort.

Réponse:Je ne réponds pas à cette question parce que je ne suis en contact avec aucun escadron de la mort.Mon père était gendarme mais moi je n'aimais pas les armes.

Question: Avez-vous eu connaissance du fait que des jeunes du RDR ont été assassinés au siège du RDR à yopougon? Et l'accusée dit que son père était gendarme.Est-ce à dire qu'elle avait une âme guerrière?

Réponse:Mon père était gendarme je l'ai vu bastonner.(...) ce métier je ne l'aime pas.Les gendarmes qui sont dans la salle,vous m'exuserez mais je n'aime pas les armes.Tous les combats que je mène c'est avec ma bouche.C'est pour cela que j'ai été députée.Je n'ai pas d'âme de guerrière.Je n'aime pas la guerre et je n'ai jamais envoyé quelqu'un faire la guerre.

Question:Pendant les évènements de 2011,on vous a vu appeler à la résistance...

Réponse:La c^te d'ivoire a été attaquée sur plusieurs étaper par les rébelles soutenus par la France.J'ai appelé à la résistance suite à l'agression que la côte d' ivoire a subie.Chacun a fait ce qu'il pouvait faire.Moi j'ai combattu à l'assemblée nationale  parce que je suis députée.Ceux qui pouvaient combattre militairement l'ont fait.Cela n'est pas de mon ressort.A l'assemblée nationale,notre groupe parlementaire a fait sa part de résistance.En 2002,j'ai appelé les femmes du vivrier pour leur demander de continuer à ravitailler les marchés d'Abidjan.Elles l'on fait.C'est leur part de résistance.En 2011,je les ai encore rencontrées pour ne pas qu'Abidjan manque de vivres.

Question:L'accusée dit avoir résisté à l'assemblée nationale  mais nous avons un document qui montre qu'elle  a aussi convoqué les élus locaux.En tant que Première Dame,Vice-Présidente  du FPI,n'a-t-elle pas appelé à la guérilla ?

Réponse:Ce document n'est pas vrai et ce n'est pas de moi.Je dis à Abobo,il y à la guérilla.Mais ce document,c'est lui-même ( l'avocat de la partie civile ndlr) qui l'a rédigé.Quand on parle de guérilla,c'est le commando invisible,et le commando invisible c'est ALassane Ouattara,le commando invisible c'est Guillaume Soro.Pendant les dernières Assises de l'année passée où on m'a donné 20 ans,un témoins a dit publiquement ici qu'ils ( les membres du commando invisibles,ndlr) ont pris les armes avec Soro Guillaume au Golf HÖTEL.

Question:lors d'un meeting au palais de la culture,vous avez qualifié M.Nicolas Sarkozy de "Diable" et M.Ouattara de "chef bandit"

Réponse:Je n'ai pas cité M.sarkozy,je n'ai pas cité M.Alassane Ouattara.S'il ( l'avocat de l'Etat de côte d'ivoire,ndlr) dit que c'est Sarkozy qui est le diable et que Alassane Ouattara est le chef bandit,c'est sa responsabilité parce que moi je n'ai pas cité quelqu'un.Je reconnais avoir utilisé les mots "diable" et "chef bandit" mais je n'ai pas nommé quelqu'un parce que c'était des images.Ceux qui disent que j'ai dit ça ,c'est leur responsabilité.

13432309_1567319046905166_936759850867277923_n