Le procès intenté contre la Première Dame Simone Ehivet Gbagbo s'est poursuivi ce 20juillet 2016 avec le contre interrogatoire mené par Me Dadjé. Le témoin sur qui le régime dictatorial de Monsieur Alassane  Ouattara reposait tout son espoir pour inculper la Première Dame Simone Ehivet Gbagbo de crime de guerre et crimes contre l'humanité,a craqué lors du contre interrogatoire de Me Dadjé. En effet,à l'ouverture de l'audience,le juge-Président Bouatchi Kouadio a demandé à la défense de poursuivre son contre interrogatoire débuté depuis avant-hier.C'est ainsi que Me Dadjé,maitrisant son sujet a démontre à la cour que le témoin Metch Metchro,souffrant d'une pathologie hystérique est un véritable affabulateur. L'avocat a d'abord confronté le procès-verbal (PV) du témoin établi à la direction de surveillance du territoire (DST) et ses déclarations faites à la barre le 19 juillet 2016. " M.le Président,j'essaie de montrer que ce témoin que ce témoin donne des informations erronées sur la base de ses propres propos. Nous sommes là pour montrer que M.Metch est en train de mentir,c'est le rôle de la défense " a d'abord fait savoir Me Dadjé. IL a ensuite interrogé le témoin qui se dit ancien "chef d'Etat-Major adjoint "  du groupement des patriotes pour la paix (GPP). "La première mission du GPP,c'était à l'ouest. J'ai combattu à l'ouest" a déclaré le témoin. Pourtant dans son PV,il est écrit que la toute première mission du GPP a eu lieu à Bouaké,M'bahiakro avant de regagner l'ouest. Metch dira à la barre que c'est Philippe Mangou qui était le com'théâtre de la zone de M'bahiakro,ce qui est faux puisqu'en 2002,c'est M.Dettoh Lettoh qui était le commandant des opérations dans cette partie de la côte d'ivoire. IL a déclaré à la barre que c'est le cabinet de la Première Dame Simone Gbagbo qui,par l'entremise du ministre Kadet Bertin a remis à nommé Bouazo,une liste de personnes et de domiciles des cadres du RHDP à enlever ou à éliminer et à saccager. Ce sont de graves accusations sans fondement,portées à l'encontre de la Première Dame SIMONE Ehivet Gbagbo puisque le témoin reconnaîtra plus tard que " Ni lui Metch,ni le nommé  Bouazo n'ont rencontré Kadet Bertin encore moins la Première Dame ". IL confesse même qu'il n'a jamais reçu d'ordre directement ou indirectement de la Première Dame Simone EHIVET Gbagbo et que ce sont d'autres personnes qui viennent leur donné des ordres en leur faisant croire que lesdits ordres viennent de La Première Dame. Pis ; Metch Metchro révèle que le fameux Bouazo n'a jamais participé aux opérations militaires.

 LE JUGE-PRESIDENT AU TEMOIN " POURQUOI VOUS MENTEZ ? "    

La cour a suivi avec attention le contre-interrogatoire de Me Ange Rodrigue Dadjé et les réponses incohérentes et contradictoires du témoin. Le juge-Président a alors posé la question suivante au témoin. " M.le témoin,répondez à la question de Me Dadjé. Pourquoi vous mentez ?" s'est exclamé Bouatchi Kouadio.

images (1)