75565659_2561139527442258_1830032715253022720_n

15672551_395381634146405_6025407825943160812_n-720x406

Photo d'Archives et d'illustration

 

A onze mois de la Présidentielle de 2020, le Front Populaire Ivoirien conduit par son leader historique et charismatique, le Président Laurent Gbagbo, s'active pour réconquérir le pouvoir d'Etat. Pour atteindre le but, le parti de gauche a entrepris des meetings de réconciliation et de paix sur le territoire ivoirien. Dans cette dynamique, le Secrétaire National, Youan Bi Agénor et les membres de son cabinet étaient sur les terres du FPI, (c'est à dire à Dabou), dans la région des grands ponts pour animer un Meeting de la fédération FPI Dabou commune et sous- préfecture. Notons que le meeting a eu lieu ce dimanche 10 novembre, à 15h. Le COMBATTANT  livre à ses lecteurs l'intégralité de son intervention lors du Meeting. 

Invité : SN Agenor Youan Bi charge de la mobilisation des mouvements politiques allié, novembre 2019. 

Membres de la délégation du SN Agenor Youan Bi : 

1- DJAH MICHEL DÉSIRÉ (directeur de cabinet )

2-Djahuié Zohoré Claude, 

3- Kouadio Soumoé,

4- Koné Abraham,

5- Serge Koffi (le drone).

Fédéral : Memel Cyrille 

Visite au patriarche ESSO Nomel Thomas  

 

Intervention du SN Agenor Youan Bi 

Je salue le LEBOUTOU, je salue l'assemblée de Débrimou, je salue le fédéral de Dabou commune et sous préfecture le camarade  Memel Cyrille, je salue le SG de la section de Débrimou. 

L'amitié est une valeur essentielle dans la vie d'un homme.  En cas de malheur les faux amis te tournent le dos, le vrai ami, lui reste malgré le malheur à tes côtés, il te soutient. C'est le cas de l'amitié qui lie le Président Laurent GBAGBO à son condisciple du lycée Classique  BEDY DJOBO LAMBERT. Salutations au camarade BEDY DJOBO LAMBERT. 

Salutations à Débrimou qui a le plus de cadre dans la région,  Débrimou qui est la porte d'entrée du Leboutou, Débrimou où le Président Laurent GBAGBO à gagné au premier et au deuxième tour aux élections de 2010, salutations à Débrimou. 

Camarades lorsque le Président Laurent GBAGBO à été arrêté en 2011 par la France, il y a eu la dispersion de tous les pro-GBAGBO, je m'inquiétais pour un ami que j'ai perdu de vue.  On m'a dit qu'il a trouvé refuge à Débrimou, que dans ce village il est tellement bien traité qu'il ne veut plus le quitter, je le rétrouve ici en pleine forme et j'en suis heureux,  salutations au lutteur ATTEA, merci frère mien.

Le Président Laurent GBAGBO nous a demandé de convaincre,  de persuader, de parler d'aller à la réconciliation nationale. En face de la violence, de l'injustice, nous devons rester fermes dans la réconciliation car ces personnes ne connaissent pas la Côte d'Ivoire raison pour laquelle ils espèrent faire oublier le président Laurent Gbagbo par les ivoirien. 

Peuvent ils réussir ? Non (la foule).

Ils ont promis monts et merveilles aux ivoiriens. La réalité de leur gouvernance est médiocre. Quelques exemples :

Concernant L'hévea (c'est ce qu'on cultive ici): Au temps du président Laurent Gbagbo l'hévea coûtait 1 200 Fcfa or le pays était divisé et en guerre.  Voilà que survient un économiste connu du monde de la finance mondiale qui n'arrive pas à donner un prix qui dépasse 200 Fcfa aux agriculteurs. Or l'hévea fait vivre du monde,  les producteurs, les saigneurs, les ramasseurs. C'est tout ce monde qui souffre de la non gouvernance de Ouattara.

Concernant le café et le cacao le prix officiel est de 1 000 Fcfa mais c'est avec peine que les agriculteurs peuvent  avoir 500 Fcfa.

Ils veulent nous voir mourir mais  nous n'allons pas mourir parce que le Président Laurent GBAGBO revient pour nous redonner la dignité, l'espoir et la vie. 

Car Laurent GBAGBO reviendra certainement, c'est Ouattara lui même qui nous assure que notre champion revient, c'est parce qu'il sait que la CPI ne peut plus retenir GBAGBO. Pourquoi condamner quelqu'un dont on sait qu'il ne va pas revenir.  Ils savent bien que GBAGBO revient. 

Mais le président Laurent Gbagbo ne vient pas pour se venger, tout ce que nous avons vécu fait partie de la vie. Leur volonté de nous voir mourir n'a pas trouvé l'accord de Dieu. 

Dans la santé ils ont privatisé les CHU, les consultations seront hors de prix, pauvre Côte d'Ivoire. Eux ce sont des libéraux dit-on, non ce sont des PRÉDATEURS. Ils font tout pour s'enrichir sur le dos des ivoiriens en matière d'éducation,  de commerce, d'industrie, de sécurité ...

Aujourd'hui la sécurité ce sont les dozo, les microbes. 

La COTE D'IVOIRE mérite mieux que ça,  la COTE D'IVOIRE mérite Laurent GBAGBO et Laurent GBAGBO mérite de diriger la Côte d'Ivoire. 

Camarades il nous faut nous engager chacun doit se sentir concerné. Ne pas être concerné c'est se faire complice des agissements de Ouattara. Aujourd'hui l'or découverte dans nos différentes régions est exploité par les ressortissants des pays limitrophes.  Nous ne pouvons l'accepter. 

Sachez que le Président Laurent GBAGBO se porte bien, donc il n'y a pas lieu de désespérer de la lutte. GBAGBO ne retournera plus en prison ni à la CPI, ni ici en Côte d'Ivoire. 

Notre engagement, notre mobilisation vont permettre à Laurent GBAGBO de venir sans problème ici au pays car Laurent GBAGBO est notre candidat donc notre plan unique, il n'y a pas de plan B, ni C ni Z.

Regardez les événements de Beoumi, il y a un chef de village qui est pris en otage à condition qu'il adhère au RHDP.

La véritable solution pour la Côte d'Ivoire c'est le Président Laurent GBAGBO.  Tous les ivoiriens, des africains de tous les pays et même les occidentaux qui vont lui rendre visite. GBAGBO ne nous appartient plus, il appartient à l'humanité toute entières. Laurent GBAGBO est allé en mission, il revient pour diriger ce pays. Dieu est avec Laurent GBAGBO,  Dieu est avec la COTE D'IVOIRE. 

La confusion est dans le camp de l'ennemi.  

Aujourd'hui le Président Bédié demande la libération de GBAGBO, Soro avoué qu'il s est trompé de suivre Ouattara. Eux tous demandent le retour du président Laurent Gbagbo pour unir les ivoiriens. Il vient pour la victoire,  il vient pour la victoire en 2020, tous nous devons être dans la campagne du président Laurent Gbagbo pour semer la réconciliation et le pardon. 

Ouattara à peur, il maintient des officiers de l'armée depuis bientôt 10 ans. Il a peur raison pour laquelle il a décidé de mettre en place une Commission Électoral Indépendante monocolore et sans aucune légitimité. Il a peur raison pour laquelle il a procédé à un découpage électoral boiteux et injuste. Il a peur et il refuse le débat contradictoire. Ils préfèrent poursuivre des médias comme Afrique Media. Il sont tout entier dans la corruption et les détournements de dénier public.

Si nous nous mobilisons, ils échoueront, ne regrettons pas notre militantisme au FPI. En effet le message de Laurent GBAGBO commence à être compris. Le Francs CFA est mis en crise avec le Président Patrice Talon qui parle de retirer les fonds de son pays du trésor français. Les autorités françaises ont été obligées d'intervenir pour se justifier. 

L'armée française qui en impose dans toute l'Afrique francophone. Une activiste comme Nathalie Yam à fait une sortie en Russie où elle critiquait la France Afrique. Tout ça pour dire que GBAGBO est dans le coeur des ivoiriens et des dignes fils de l'Afrique comme KEMI SEBA.

Vous serez les témoins de la libération du président Laurent Gbagbo.

En face ce n'est pas les ivoiriens qui les intéressent, mais c'est l'argent des ivoiriens qui les intéressent,  ce n'est pas l'école mais c'est l'argent de l'école ivoirienne qui les intéressent. Voici des gens qui ont promis apporter la solution en 5 ans puis c'est devenu 10 ans. 10 ans de prédation, 10 ans de gabegie, 10 ans d'incapacité chronique.

Ce que Ouattara à réussi dans ce pays c'est de diviser les ivoiriens les dresser région contre région,  religion contre religion, ethnie contre ethnie. C'est nous, FPI, qui pouvons réconcilier les ivoiriens,  aidons les militants RHDP à se libérer de Ouattara et du mensonge. Ce qui doit primer c'est la Côte d'Ivoire éternelle. Personne ne regrettera leur départ très bientôt. 

Voici un polygame qui ià cause de son sale caractère a vu ses trois femmes regagner sa famille. Il va dans la rue du village et propose aux premières femmes rencontrées de vivre avec lui moyennant de l'argent. On sait tous que ces femmes qui viennent d'arriver ne sont pas là par amour pour notre polygame mais pour son argent,  elles sont venu mangers. C'est le cas de Ouattara et ses ex-allié Soro, Bédié et autres. Aujourd'hui c'est sur des nouveaux venus que Ouattara compte, mais ceux-là sont venus à la soupe. 

Ce qu'il faut retenir :

1- GBAGBO viendra très bientôt ;

2- GBAGBO n'ira plus en prison ni en Europe ni ici.

3- pour 2020 notre unique candidat c'est Laurent GBAGBO 

Camarades seule la lutte paie. Je vous remercie.