08 décembre 2018

Abou Drahamane Sangaré est parti. Et pour toujours. Mais, pour lui, il ne faut pas faiblir.

Abou Drahamane Sangaré est parti. Et pour toujours. Mais, pour lui, il ne faut pas faiblir. Il faut maintenir la flamme de la lutte. C’est-à-dire, il faut continuer le combat. Chacun, à son niveau, doit faire sa part. Et Sangaré a joué sa partition. Soyons des colibris. Pourquoi dit-on d’être des colibris ? La légende du colibri racontée par Sangaré lui-même et reprise par madame Simone Ehivet Gbagbo est claire. Et doit servir de boussole, de repère, de référence. En effet, un jour, dit la légende, il y eut un immense... [Lire la suite]
Posté par Laurent Gbagbo à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2018

Joseph Koffigoh à Sangaré A :Tu es en lettres d’or porté dans les mémoires,Pour être désormais pour la Côte d’Ivoire,le chemin..

L'ex-premier Ministre, M. Joseph Koffigoh a écrit un poème inédit pour saluer la mémoire de Sangaré Abou Drahamane, "Le Gardien du Temple". Lire ci-dessous l'intégralité du poème. L’Ange Gardien du Temple  (À Abou Drahamane SANGARÉ)  Dès le commencement, tu étais avec lui,Prenant toujours ta part de ses joies, de ses peines,Jusqu’à l’assaut final où l'on vit la géhenneS’ouvrir pour engloutir l’espoir qu’il a produit.Comme les apôtres, vous étiez secoués,Certains embastillés, la plupart en exil;L’espérance... [Lire la suite]
Posté par Laurent Gbagbo à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]