10005-xcms_label_mediumRassemblement-Gbagbo-Haye6-1-

   L’approche du 1er octobre date de la reprise du procès du Président Laurent Gbagbo à la CPI, la fièvre monte considérablement. Depuis plusieurs jours, les démocrates et les panafricains de la diaspora se mobilisent pour envahir la ville de la Haye (Pays-Haye).

    En à croire nos sources proches de l’EDS-Diaspora, les ventes des tickets ont été confiées à la représentante du FPI, (France) Hortense Adé  Assalé et le processus  se passe très bien, en deux semaines, l’équipe composée de personnes dynamiques a battu le record des ventes des tickets. Et toutes les dispositions ont été prises pour satisfaire tous ceux qui effectueront le voyage à la Haye. Il ya aura également des cars qui partiront des pays d’Europe, à savoir, l’Allemagne, l’Italie, la Suède, la Belgique, Luxembourg, le Royaume-Uni et le Danemark.

    Selon nos sources,une forte délégation du PDCI-RDA sera à la CPI pour apporter son soutien au Président Laurent Gagbo et au Minstre Charles Blé Goudé lors de la reprise du procès le 1er Octobre prochain. Pour savoir un plus sur la mobilisation, le COMBATTANT, a joint par téléphone, la secrétaire nationale chargée de la mobilisation des femmes de la diaspora, Christine Zekou.

  « Je reviens de la CPI, j’ai puis rencontrer le Président Laurent Gbagbo et le Ministre Charles Blé Goudé, du 24 au 25 septembre 2018.Ils se portent très bien et ils ont le morale pour affronter l’audience du 1er octobre prochain. Sur votre question, nous prenions toutes les mesures nécessaires pour la réussite du voyage et nous attendons plus de 5000 personnes à la Haye. Et à ce moment nous sommes déjà 25 cars. Plusieurs drapeaux des pays amis flotteront sur la ville de la haye. L’enjeu du voyage est de démontrer au monde entier que le Président Laurent Gbagbo n’est pas seul et que son peuple et ceux des peuples amis sont est derrière lui. Nous irons à la CPI, pour chercher le Président Laurent Gbagbo et son Ministre Charles Blé Goudé. Si, nous le disons c’est parce qu’ils sont innocents. Aujourd’hui, la pression est dans le camp des comploteurs. Pour l’occasion nous invitons les ivoiriens, les démocrates du monde entier à s’apprêter à aller accueillir nos illustres combattants à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny. »,  a martelé la  SN Christine Zekou.

    Pour rappel, avant la reprise du procès, la procureure de la nationalité gambienne, Fatou Bensouda a abandonné deux charges contre le Ministre Charles Blé Goudé. Notamment le prétendu bombardement du marché Siaka Koné d’Abobo le 17 mars 2011 et la répression de la marche des femmes d’Abobo le 3mars 2011