pix_1490796163e140243_1


Les lignes bougent à la CPI Laurent Gbagbo .Après l’arrêt de la chambre d’appel qui a donné raison aux avocats de la défense sur la question de la liberté provisoire de Laurent Gbagbo, la chambre de première  instance demande aux parties de déposer avant le 23 août de nouvelles observations pour réexaminer la détention de Gbagbo afin de délibérer sur le dossier de sa libération provisoire a annoncé le jeudi dernier le porte- parole  de la cour Fadi Al Abdallah. 

«  La Chambre de première instance a jugé approprié de recevoir de nouvelle observation et vient de rendre une décision ordonnant aux parties et aux participants de (les) déposer (…) avant le 23 août 2017 »,a confié à un journaliste en ligne M.Abdallah.