Pour son dernier interrogatoire au prétoire face au juge président Cuno Tarfusser, le général félon Kassaraté a révélé que c’est le Président Laurent Gbagbo qui avait suggéré au cours d’une réunion, que Abobo soit déclarée zone de guerre, au moment où sévissait le « Commando invisible ».

« L’idée de la zone de guerre a été émise par le président Laurent Gbagbo », a-t-il révélé, avant de poursuivre. « Mais nous avons dit que ce n’était pas possible avec les enfants et les civiles qui s’y trouvaient », et au juge de demander, militairement que signifie une zone de guerre 

pix_1489421673e161433_1

? « Il s’agit d’exfiltrer l’ennemi, le commando invisible, il allait avoir des effets collatéraux s’ils résistaient. Donc nous avons laissé tomber », a répondu Kassaraté.