La mobilisation des résistants, des panafricanistes  de la diaspora et les démocrates du monde bat son plein à 24h heure de la reprise du procès du Président Laurent et du Ministre Charles Blé Goudé, détenus injustement à la prison de Haye (Bas –pays).ça bouillonne dans les capitales européennes. De Paris à London en passant par Rome, Berlin, Bruxelles etc.,  les préparatifs vont bon train. Des cars de transport estampillés à l’effigie du Président Laurent gbagbo sont mobilisés pour les besoins de la cause.

  La Camarade secrétaire générale du CODESCI, Madame Christine Zékou et biens d’autres responsables de partis politiques et mouvements panafricains sont au four et au moulin pour le défi de la mobilisation et faire de cette énième manifestation à la Haye une grande réussite.

Les résistants, les démocrates du monde épris de paix, de justice entendent crier leur indignation et surtout réclamer la libération du Président Laurent Gbagbo et de son ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé le 6 février prochain devant la prison de la haye.

.Les menace d’intimidation et surtout  d’interdiction de la manifestation  du 6 février prochain par les  autorités hollandaise est très loin de d’émousser l’ardeur des milliers de démocrates et panafricanistes prêts à converger à la Haye. La manifestation du 06 février devant la prison de la Haye est  maintenue.

"Nous voulons dire au président Laurent

Rassemblement-Gbagbo-Haye6(1)

Gbagbo qu'il n'est pas seul, qu'il jouit de l'affection de la majorité des Ivoiriens, que nous savons qu'une injustice lui a été faite", a déclaré Madame Christine Zékou,secrétaire générale du CODESCI.

Pour rappel ouvert le  28 janvier 2016, le procès  de la honte et de recolonisation a montré le visage sombre de la CPI. Après plus de vingt neuf (29) témoins de la procureure Fatou  Bensouda  qui se sont succédé à la barre n’ont apporté la moindre preuve de la culpabilité du  Président Laurent Gbagbo et du Ministre Charles Blé Goudé.

793788_239825292820265_947313792_o