C'est une requête presentée auprès du greffier de la cour pénale internationale .Elle est de Gervais O.,spécialiste en droit internationale.Lui et sa communauté,projettent d'organiser "une conférence à la Haye du 10 au 13 août 2017 afin de promouvoir la justice pour les crimes ayant été commis en côte d'ivoire et promouvoir la réconciliation de la société divisée "." Pour toutes ces raisons,nous désirons obtenir la participation de Monsieur Laurent Koudou Gbagbo et de Monsieur Charles Blé Goudé à la conférence qui se tiendra à la Haye du 10 au 13 août 201,ce dont nous voudrions discuter avec vous ",livre -t-il les motivations de sa requête,non sans détailler la faisabilité de sa demande." Nous souhaitons la participation en personnes de Monsieur Laurent Koudou Gbagbo et de Monsieur Charles Blé Goudé à la conférence ,assujettis aux conditions que vous vous considérez nécessaires afin de s'assurer des demandes de la cour pénale internationale.

   Par exemple ,nous pouvons accueillir l'engagement des autorités pour assurer la sécurité pendant la conférence de Monsieur Laurent Koudou Gbagbo et de Charles Blé Goudé,le tout pour nuir à l'éventualité d'une tentative d'évasion.Scénario à éviter ou d'être cause de danger pour un témoin ou d'autres personnes qui peuvent être à risque en raison  de leur implication dans leur cas "

  " Nous demandons leur libération conditionnelle  temporaire sous haute surveillance des autorités Néerlandaise et de la cour pénale internationale afin qu'ils puissent participer à une reunion privée qui a pour but la justice ,la réconciliation et la paix durable en côte d'ivoire .Nous sommes d'avis que cela est conforme avec le droit et les objectifs de la détention provisoire et avec les droits qu'une personne non condamnée a de contribuer à la guerison et à la réconciliation,qui sont les objectifs ultimes  du travail que nous faisons tous,soit au niveau de la justice  réparatrice "

  " Le cas échéant,nous serions très disposé d'inclure la participation de Monsieur Koudou Laurent Gbagbo et celle de Monsieur Charles Blé Goudé par le biais de vidéoconférence  " propose t-il ,avant d'insister : " cher greffier ,nous serons heureux d'entretenir  une discussion plus approfondie afin de fournir les informations qui faciliteront une décision.Aussi nous sommes ouvert à toute discussion constructive avec les avocats de la défense,le bureau du procureur et surtout  tous les représentants (es) des victimes ".insiste l'auteur de la requête.Sera t-il entendu par les autorités de la cour pénale internationale ?

images (1)