Scan

 

     Maitre Paola Massida a saisi par requête la cour le 5 octobre 2016 pour  soutenir la procureure Fatou Bensouda  qui maanoeuvre pour que cinq témoins déposent par écrit à la CPI."Le représentant légal des victimes admises à participer à la procédure fait valoir que la demande d'admettre le témoignage enregistré avant et les documents connexes de trois témoins en vertus de l'article 68 (2) (b) et l'article 68 (3) du reglèment de procédure et de preuve et de soumettre certains documents en vertu des paragrahes 43 et 44 des directives modifiées sur 2 (la "demande" ) 3 devrait être accordée" 

    Une démarche pour le moins curieuse pour la représente légale des victimes qui en principe n'est pas partie au procès.En l'y autorisant la cour se fait complice d'une forfaiture et ceci constitue un scandale de trop dans le procès du Président Laurent Gbabgo.Mais pire,cette requête de Paola Massida est la preuve du faux qui a été servi à la cour depuis le début du procès.Fatou Bensouda et Paola Massida complices dans le contre le Président Laurent Gbagbo redoutent que leur forfaiture soit révélée au monde entier.

   

proces-gbagbo1