mbeki-gbagbo

A l'initiative de la fondation Thabo Mbéki en partenariat avec un cabinet juridique Sud-Africain de renommée internationale ,Webber Wentzel,une causerie débat a eu lieu en Afrique du Sud sur le thème"La CPI et la quête de l'Afrique pour la justice et la paix".C'était à l'occasion de la journée de l'Afrique (AFRIQUE-DAY) ,meublée à l'occasion par des tables rondes,des séminaires  et des conférences.C'est ainsi que d'éminentes personnalités du monde  et des experts en droit internationale ont été invités pour parler de la situation du continent africain face à la cour pénale internationale.Ce sont notamment le professeur de nationalité Russe Alexandre Mezyav,chef du département de droit international de l' université de TISBI,Kaza en Russie et ancien membre de l'équipe de défense pour la yougoslavie contre la CPI.

L'avocat sud-africain Moray Hathrn,membre fondateur de webber wentzel et directeur de pro bono.org.l'avocat qui dirige l'équipe de défense  contre le gouvernement sud africain sur le cas  du président AL Beshir et le  ministre Don Mello.Des éminences grises qui ont bien voulu apporter leur  contribution à l' action  de libération du président Laurent Gbagbo.En effet,depuis la déportation  du président Laurent Gbagbo à la Haye,l'ancien président Thabo Mbéki n'a cesse de se battre pour l'obtenir la libération du président Laurent Gbagbo.En témoigne sa determination à faire éclater la vérité sur la crise  ivoirienne."En tant qu'africains,nous tenons à ce que l'Afrique,notre continent,résolve ses problèmes aussi vite que possible y compris l'ensemble des défis liés à la paix et à la justice dans les pays sortant d'un conflit.Cet appel urgent que nous vous adressons a trait à la situation en côte d'ivoire et notamment à son ancien président,M.Laurent Gbagbo,qui comme vous le savez ,est présentement jugé à la cour pénale internationale.

Nous lançons cet appel parce que nous croyons  fermement que la côte d'ivoire devrait continuer de croître et se dévlopper pour le bonheur de tous ses citoyens,dans la paix ,de démocratie,de l'état de droit,de réconciliation et de l'unité nationale.Nous sommes absolument convaincus que le pays peut et doit atteindre ces objectifs et que M.Laurent Gbagbo peut et devrait  faire une importante  et exceptionnelle contribution à cet égard.Inutile de dire qu'il ne peut faire cette contribution dans une cellule  de prison,quelque part dans le monde ,mais plutôt en tant qu'un citoyen libre dans son propre pays.Au regard de ce que nous avons dit et qui se rapporte au conflit non résolu en côte d'ivoire,nous disons que la détention et le procès de Laurent Gbagbo ont davantage aggravé les divisions et animosités entre les citoyens ivoiriens.Ce développement risque de faire basculer le pays dansla reprise de la guerre civile,mettant ainsi en danger la vie de centaines de milliers d' innoncents"

Ce courrier adressé à la fois à l'ONU et à la CPI visait  à renoncer au procès de Laurent Gbagbo,donc à le libérer.Et parmi ces anciens chefs d'Etat  figure en première ligne,l'ancien président sud africain Thabo Mbéki.

En engageant donc  la fondation  qui porte son nom et en choisissant son pays pour abriter cette cérémonies,le défenseur  de la dignité africaine manoeuvre pour la libération du président Laurent Gbagbo.C'est également dans cette position que se trouve la Russie qui a dépêché,Alexandre Mezyeav,chef du département de droit international de l'université deTisbi,Kaza en russie et ancien membre de l'équipe de défense pour la  Yougoslavie contre la CPI.

Quant à Ahoua Don Mello,l'une des figures de proue de ce panel,il s'est appesanti sur les raisons de l'attaque de la côte d'ivoire et de la déportation du président Laurent Gbagbo par la France .Le ministre a d'abord rappelé les accords de defense signés entre la france et côte d'ivoire."La république française est tenue informée des programmes et projets concernant l'exportation hors du territoire de la République de côte d'ivoire, de la République du Dahomey et de la République  du Niger  des matières premières et des produits stratégiques de deuxièmes catégories énumérés à l'article premier.En ce qui concerne ces mêmes matières et produits,la République du Dahomey et la République du Niger  pour les besoins de la défense réservent par priorité leur vente à la République française après satisfaction des besoins de leur consommation intérieure,et s'approvisionnent  par priorité auprès d'elle."Don Mello terminera par qualifier la cour pénale internationale  (CPI) d'une armes aux mains des impérialistes pour donner une justification légale et juridique  aux tueries des Africains  par les puissances occidentales,vols des ressources agricoles et minérales de l'Afrique .IL a poursuivi en interpellant les décideurs africains sur la nécessité pour l'Afrique  de créer une cour fédéral non seulement pour juger ses fils et filles qui commettent des crimes contre l'humanité,mais aussi pour juger tous impérialistes qui ont commis des crimes atroces sur le continent africain et contre l'Afrique.